Publié par Laisser un commentaire

Parfum d’armoire : « Laine et Cachemire »

Les Saints de glace passés… les pulls sont à ranger !

Si comme moi, vous avez passé une partie de votre week-end à ranger les vêtements d’hiver pour ceux d’été.

Oui ! je veux conjurer le sort et faire venir le soleil 🌞ou bien vous vous apprêtez à le faire..j’ai une recette pour vous.

Ce rituel bi annuel est le moment idéal, pour faire le tri. Et cette année, avec le confinement, on en a fait du tri. 😰😂

Alors maintenant, c’est l’heure du dressing. On fait place nette, on sort les vêtements d’été, amples et légers, fluides et évocateurs de liberté et on range les gros pulls, les manteaux, les doudounes et toutes ces carapaces ou protections de l’hiver.

Et oui, faire des caisses de vêtements, nous aide à faire peau neuve et à intégrer ce changement d’énergie, de saison, de façon d’être.

Pour les tee-shirts et pulls en laine, les cachemires, et votre linge délicat, je vous propose la recette d’un parfum d’armoire. Une synergie d’huiles essentielles protectrices et efficaces contre les mites qui sent agréablement bon.

 


Parfum d’armoire: « Laine et Cachemire »

 Mélangez sur un support neutre :

5 gouttes d’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas

4 gouttes d’huile essentielle de Lavandin

3 gouttes d’huile essentielle de Citron

1 goutte d’huile essentielle de Clou de girofle

 Les 13 gouttes de cette synergie, toutes les semaines, sur un support neutre, au cœur de vos vêtements, éloigneront les mites et parfumeront délicatement votre linge.

Hiver photo créé par freepik – fr.freepik.com

Publié par Laisser un commentaire

Romarin officinal à verbénone.

Romarinus officinalis L.

Symbole de l’amour, du mariage et de la mort, le Romarin de l’antiquité appartenait aux cérémonies religieuses. Aujourd’hui, il reste le symbole du printemps, du renouveau, de l’énergie yang remontant dans nos veines.

Arbrisseau de la famille des Lamiacées, à feuilles petites et étroites, de couleur verte grisée, et dont la fleur est bleu ou mauve, très délicate et lumineuse, précoce au printemps.

Il existe 3 chémotypes de Romarin :

  • Celui à cinéole, d’Afrique du nord, est plutôt  désinfectant et expectorant.
  • Celui à camphre, de France, est réputé comme tonique du cœur et contre les douleurs musculaires.
  • Celui à verbénone, de Corse, le plus équilibré est purifiant et hépato-protecteur.

Cette différence vient du terroir, principalement.

Pour soutenir votre bien-être, j’ai envie aujourd’hui, de vous parler plus spécifiquement du Romarin à verbénone.

D’origine Corse, cette huile essentielle de couleur jaune pâle à transparente, a une composition biochimique particulièrement complète et équilibrée : acétate de bornyle, verbénone, alphapinène.

 Son odeur est fraîche, légèrement piquante, une certaine raideur dans ses premières effluves, presque minérales. Puis, il se développe des arômes de Pins ou Sapins, qui oxygènent et qui renforcent. Le souffle est plus ample, plus dégagé.

 La note de fond, elle, est beaucoup plus ronde et fleurie, évoquant le soleil et la garrigue.

En cette période printanière, il est d’usage de détoxifier notre organisme et notamment nos émonctoires dont le foie et les poumons.

L’huile essentielle de Romarin à verbénone, va nous aider sur ce plan-là puisqu’elle est une grande régulatrice hépatique. 

Favorisant la digestion et stimulant la vésicule biliaire, elle permet de drainer, détoxifier et rééquilibrer les troubles métaboliques induits par une alimentation trop riche.

Elle intervient comme un véritable soin protecteur sur le foie.

Ses fonctions mucolytiques et expectorantes ainsi que ses actions bactéricides et virucides vont venir soutenir les poumons lors d’affections bronchiques.

 Immunostimulante, elle va venir compléter d’autres huiles essentielles ou synergie d’huiles essentielles anti-infectieuses tout en protégeant le foie de certains éléments toxiques.

Stimulant le corps physique en cas de lassitude et l’intellect fatigué, c’est une huile dynamisante et antidépresseur.

Grâce à ses propriétés oxygénantes, elle nous propose un grand nettoyage, un grand coup d’air frais, dans notre intériorité. 

Utilisation : en application locale, en massage: 2 gouttes sur la région du foie et en olfaction.

Pensez aussi à l’hydrolat (son eau florale) beaucoup plus douce : 1 cuillère à soupe dans un litre d’eau à boire tout au long de la journée.

  • Contre indications: pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 6 ans, les personnes présentant des risques asthmatiques et épileptiques.  Interdite dans les pathologies cancéreuses hormono-dépendantes.